Dunkerque 2010 : deux déclarations sur le développement durable et le climat

Du 19 au 21 mai 2010, Dunkerque accueillait la 6ème Conférence européenne des villes durables. Plus de 1800 participants venant de 54 pays s’y sont retrouvés, dont une petite délégation de Bruxellois.

Les objectifs déclarés de ces trois jours de rencontres, d’échanges et de débats étaient d’examiner comment le développement durable peut aider les autorités locales à affronter les défis économiques, sociaux et climatiques actuels et de déterminer comment sa mise en œuvre peut être davantage encouragée dans le contexte de crise actuel.

En clôture de l’évènement, deux déclarations politiques ont été approuvées et ont ensuite été présentées aux hauts représentants du Conseil de l’Europe, de la présidence européenne espagnole et de la Commission Européenne.

Les prochains événements


Deux conférences du même type seront organisées aux Etats-Unis et en Corée du Sud pour les villes d’Amérique du Nord et d’Asie afin d’aboutir là aussi à de semblables déclarations politiques.

Le 21 novembre prochain, une conférence mondiale des maires se déroulera à Mexico pour tenter d’établir une synthèse.

Celle-ci devra alors servir de base commune pour les négociations du prochain sommet des Nations Unies sur les changements climatiques prévu à Cancun (Mexique) du 29 novembre au 10 décembre 2010.

Déclaration de Dunkerque 2010 sur le Développement Durable Local


Elle se place dans la lignée du Traité de Lisbonne (entré en vigueur en 2010, celui-ci reconnaît l’autonomie locale et introduit l’objectif de cohésion territoriale) et s’inspire de documents comme
  • la Charte d’Aalborg : adoptée, en 1994, lors de la première conférence des villes durables, elle prône la densité et la mixité des fonctions urbaines au service du développement durable. Elle compte plus de 2500 signataires.
  • les engagements d’Aalborg : portent sur dix thèmes (gouvernance, urbanisme, consommation responsable, mobilité, planification, etc.) et forment un cadre pour la mise en place de politiques durables. Ils comptent plus de 650 signataires.
  • la Convention des Maires: il s’agit d’un « engagement de collectivités locales à aller au-delà des objectifs fixés par la politique énergétique européenne en termes de réduction des émissions de CO2 , par une meilleure efficacité énergétique et l’utilisation et la production d’une énergie moins polluante »
En 14 points, la Déclaration de Dunkerke sur le Développement Durable local détaille le besoin de créer des collectivités innovantes, durables et accessibles à tous. Elle souligne notamment que « la transition vers une économie durable, verte et accessible à tous, est la seule façon de combiner qualité de vie, développement économique et protection sociale » et propose de « transformer nos collectivités de manière à ce qu’elles deviennent moins carbonées, durables, préparées aux changements climatiques et socialement inclusives ».

La Déclaration de Dunkerque 2010 sur le Climat


Elle souligne le rôle majeur joué par les collectivités locales dans la lutte contre le réchauffement climatique et demande de reconnaître leur rôle clé dans les futurs accords et décisions internationaux sur le climat afin de "permettre la mise en œuvre effective, complète et durable de la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique et le Protocole de Kyoto à travers une action de coopération à long terme".

On notera que ces deux déclarations correspondent au thème retenu pour l’édition 2010 de la Semaine européenne de la Démocratie locale

Bruxelles présentait des initiatives durables


Dunkerque 2010, c’était un programme regroupant des interventions d’experts, de personnalités politiques, de représentants d’institutions européennes, d’entreprises, d’organisations internationales, etc. En marge de ces débats et de ces présentations quelques peu convenus se tenait l’Agora, dont le programme incluait des présentations d’initiatives locales, de processus politiques et de projets de recherche en matière de développement durable local. L’occasion de s’évader des grands discours pour découvrir des projets concrets et des exemples de mise en œuvre de politiques.

Différentes initiatives bruxelloises y ont été présentées : l’appel à projets Agenda Iris 21, Quartiers durables ou encore la participation des publics défavorisés.


Plus d’info


Les déclarations de Dunkerque sont disponibles sur www.dunkerque2010.org
« Retour

Auteur

Philippe MERTENS
Date de publication
15-07-2010
Conditions générales | RSS | Liens utiles