La nouvelle approche de l'UE en matière de migration et d'asile - Le point de vue des gouvernements locaux et régionaux

Conversation politique organisée par le CCRE avec notamment le Vice-président de la Commission européenne Margaritis Schinas, Birgit Sippel et Fabienne Keller, membres du Parlement européen

Le 25 février dernier, le CCRE (Conseil des communes et régions d’Europe) organisait un débat politique concernant le nouveau paquet de l’UE sur la migration et l’asile.

En effet, en septembre 2020, la Commission européenne a présenté un nouveau pacte sur la migration et l'asile et un plan d'action en faveur de l'intégration et l'inclusion 2021-2027. Ces deux initiatives traitent de questions qui concernent les gouvernements locaux et régionaux. Les réglementations en matière de migration et d'asile sont dans une large mesure liées aux compétences nationales, mais elles ont un impact sur les gouvernements locaux et régionaux qui sont chargés de l'hébergement, de l'éducation dans les écoles et les crèches, de la santé et de l'aide sociale, etc. Cependant, ils sont souvent confrontés à des défis liés au manque de coordination avec d'autres niveaux de gouvernement et au manque de capacités, en particulier dans les villes de petite et moyenne taille. Les gouvernements locaux ont également besoin de fonds et de soutien pour un large éventail d'activités et d'initiatives afin d'assumer leurs responsabilités, y compris humanitaires, tant de la part de leurs gouvernements nationaux que de l'UE. Ils seront donc influencés par la nouvelle approche générale de l'UE. Les nouvelles propositions de la Commission européenne arrivent à point nommé pour les gouvernements locaux et régionaux afin de souligner leur rôle important dans la gestion de la migration et de l'inclusion, et de convaincre les législateurs européens et nationaux qu'une étroite collaboration à plusieurs niveaux est nécessaire pour améliorer les réglementations existantes, et pour gérer avec succès l'inclusion dans les municipalités et régions européennes. Le nouveau cadre européen est nécessaire pour trouver un équilibre entre les différents intérêts des États membres à travers l'Europe et pour trouver une réponse appropriée aux opportunités et aux défis liés à la migration. En 2020, en collaboration avec sept associations membres de gouvernements locaux et régionaux dont Brulocalis à titre de partenaire privilégié, le CCRE a lancé IncluCities, un projet financé par l'UE visant à améliorer l'inclusion des ressortissants de pays tiers dans les villes de taille moyenne grâce à la coopération entre villes (de Belgique, France, Grèce, Italie, Lettonie et Espagne).

Madame Cécile Jodogne, bourgmestre de la commune de Schaerbeek, a été invitée à intervenir lors du débat, en compagnie de membres du CCRE actifs sur ces questions. Elle a eu l’occasion d’aborder leur approche de l’accueil d’urgence concernant les « migrants en transit », cette dernière se voulant multi-acteurs et en partenariat entre diverses instances (polices, organisations locales, etc.). Puis, elle a pu présenter divers projets et activités locaux liés à l’accueil et l’intégration des migrants, avec entre autres le BAPA VIA et le projet IncluCities.


Le débat politique peut être réécouté en ligne via YouTube : 

Le CCRE a produit un article synthèse qui est disponible en ligne : 
https://ccre.org/fr/actualites/view/4152

Programme du débat politique : 

 

Président : M. Christoph Schnaudigel, Co-Président du CCRE, Président du département de Karlsruhe

10h30 – 10h45 Mots de bienvenue

10h45 – 11h30 Échange avec un/des membre(s) du Parlement européen sur l'orientation de l'UE

  • Birgit Sippel, membre du Parlement européen (Allemagne, Socialistes & Démocrates), rapporteuse sur le règlement « Contrôle des ressortissants de pays tiers aux frontières extérieures »
  • Fabienne Keller, membre du Parlement européen (France, Renew Europe), rapporteuse sur le règlement sur la protection internationale

11h30 – 12h00 Échange avec la Commission européenne

  • Vice-président Margaritis Schinas sur le nouveau pacte sur l'immigration et l'asile et le plan d'action sur l'intégration et l'inclusion

12h00 – 12h30 Échange sur les prochaines étapes prioritaires entre les membres du CCRE

Membres du Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE)
  • Pietro Puccio, Maire de Capaci (Italie - AICCRE), porte-parole du CCRE sur la migration
  • Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Porteparole du CCRE - Société inclusive (France – AFCCRE)
  • Cécile Jodogne, Bourgmestre de Schaerbeek (Belgique – BRULOCALIS)
  • Et des membres du Comité directeur du CCRE
« Retour

Auteur

Léa Champagne
Date de publication
25-02-2021
Conditions générales | RSS | Liens utiles