Les gouvernements locaux et régionaux européens soutiennent leurs pairs en Ukraine

Déclaration du CCRE en soutien à l'Ukraine - Appel à signature des communes Update du 18 mars - 100 maires appellent la Commission Européenne à augmenter les efforts pour mettre fin à la guerre contre l’Ukraine.

Dans une déclaration du CCRE publiée le 24 février 2022, les élus locaux et régionaux de toute l’Europe condamnent fermement les multiples attaques et violations de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine. Ils expriment leur soutien et leur solidarité totale au peuple ukrainien et à leurs pairs des collectivités locales et régionales.

S'exprimant sur la situation, le président du CCRE Stefano Bonaccini, la porte-parole du CCRE pour les affaires internationales Carola Gunnarsson et le président délégué du CCRE Jan van Zanen ont déclaré : "Nous n'accepterons pas que nos valeurs et notre intégrité européennes soient à nouveau attaquées par la Fédération de Russie, après la violation des territoires géorgiens par la Russie en 2008. Nous sommes fermement opposés au démembrement d'un Etat libre et démocratique en Europe."

Ils appellent les collectivités locales et régionales de toute l'Europe à approuver la déclaration en remplissant ce formulaire.

La déclaration complète :



Nous, élus locaux et régionaux de toute l’Europe, condamnons fermement les multiples attaques et violations de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine. Nous exprimons notre plein soutien et notre solidarité au peuple ukrainien et à nos pairs des collectivités territoriales. Nous n'accepterons pas que nos valeurs et notre intégrité européennes soient à nouveau attaquées par la Fédération de Russie après la violation des territoires géorgiens par la Russie en 2008. Nous sommes fermement opposés au démembrement d'un État libre et démocratique en Europe.

L'escalade de la violence, les bombardements répétés et les attaques contre les villes et territoires ukrainiens constituent une menace sérieuse pour la préservation de la paix et de la démocratie en Europe. Nous appelons la Fédération de Russie à cesser son attaque, à quitter le territoire national de l'Ukraine, à respecter tous les traités internationaux et les principes fondamentaux du droit international et à reconnaître la pleine souveraineté de l'Ukraine sur tous ses territoires, y compris le Donbass et la Crimée.

Fermement engagés en faveur de la démocratie locale et de la diplomatie des villes, fondés sur les valeurs de paix qui unissent nos municipalités à travers l'Europe depuis 1951, nous sommes aux côtés des municipalités, villes, hromadas, districts, raions ukrainiens et de leurs associations représentatives. Ils sont en première ligne pour protéger la population, lui fournir les services de première nécessité et lui offrir des conditions de vie de qualité et de survie au quotidien. La destruction des infrastructures par les belligérants met en péril le maintien efficace et sûr des services publics fournis par les collectivités territoriales ukrainiennes à leurs citoyens.

En tant que collectivités territoriales européennes, représentant 60 associations nationales à travers 40 pays européens, dont l'Ukraine, nous continuerons à travailler pour les soutenir dans leurs efforts. Nous sommes prêts à soutenir nos pairs dans le pays en leur fournissant le matériel et l'expertise dont ils pourraient avoir besoin dans les jours et les semaines à venir. Les municipalités et les régions devront aussi sûrement faire face prochainement aux conséquences humaines d'une telle tragédie pour l'Europe, entraînant probablement un flux de réfugiés humanitaires. La coordination avec nos gouvernements nationaux sera essentielle.

En tant que section européenne de CGLU, nous espérons que la diplomatie des villes nous unira bientôt à nouveau toutes et tous !

Au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe


Et Brulocalis fait également sienne la Déclaration sur la situation en Ukraine qu’a adoptée le 28 février dernier le Bureau du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe. Le Bureau du CPLRE y « exprime son engagement inébranlable en faveur de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues et souligne que l'attaque armée de la Fédération de Russie contre l'Ukraine constitue une attaque contre les principes et les valeurs de la démocratie, des droits de l'homme et de l'Etat de droit que le Conseil de l'Europe représente, promeut et défend ».

Update du 18 mars - Appel commun des maires européens


A l'initiative de la maire de Gdansk, également présidente exécutive du CCRE, 100 maires de villes européennes lance un appel aux gouvernements européens et à la Commission Européenne. Ils leurs demandent d’augmenter les efforts mis en place pour mettre fin à la guerre contre l’Ukraine.

Ils appellent les maires des villes européennes à rejoindre leur appel en remplissant ce formulaire.
« Retour

Auteur

Philippe DELVAUX
Date de publication
04-03-2022
Conditions générales | RSS | Liens utiles