Petite enfance: réactivation des mesures d’aide

Fin décembre, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de réactiver des mesures d’aide au secteur de la Petite enfance. Brulocalis avait plaidé en ce sens.

En 2020, alors que la crise Covid frappe de plein fouet le secteur, le Gouvernement avait mis en place une Cellule de veille Petite enfance.

Par la suite, avec la reprise du secteur, cette cellule de veille stoppera ses activités. Mais la crise se prolonge et le secteur de la petite enfance reste fortement impacté.
Dès lors, les acteurs du milieu ont plaidé pour la réactivation des mesures d’aide. Brulocalis, présente dans divers groupes de travail a également plaidé pour des aides au secteur.
Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles l’a entendu et a décidé fin décembre, par des courriels transmis aux communes de prolonger les intervention de la cellule de veille sanitaire 2022 et derelancer des contributions pour les accueillants conventionnés.

Résumé des courriers


Mesure 1 : prolongation des interventions cellule de veille sanitaire :

  • le Gouvernement a approuvé la proposition du Conseil d’administration de l’ONE de prolonger les interventions de la cellule de veille en cas de fermeture d’un milieu d’accueil (ou d’une section) pour raison sanitaire et ce pour toute l’année 2022. . Ces interventions visent plus particulièrement trois situations de fermeture : l’incapacité de respecter les normes sanitaires, la mise en quarantaine de tout ou partie du milieu d’accueil ou la présence d’une personne faisant partie d’un groupe à risque dans le milieu d’accueil.
  • L’objectif est de maintenir la mesure sur une plus longue durée dans une logique de « filet de sécurité » indépendamment des évolutions (à la hausse ou à la baisse) de la pandémie.
  • Pro-one, la partie destinée aux professionnels du site de l’ONE, a été adapté fin décembre pour permettre l’introduction des demandes d’intervention portant sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2022. Les demandes portant sur une période de fermeture de 2021 devront quant à elles toujours être introduites le 28 février 2022 au plus tard.

Mesure 2 : relance des contributions pour les accueillant.e.s conventionné.e.s :

  • le Gouvernement a approuvé la proposition du Conseil d’administration de l’ONE de relancer les aides spécifiques pour les accueillant.e.s conventionné.es (dites « contributions AEC ») et ce pour la période du 1er juillet 2021 au 31 décembre 2022.
  • L’objectif est cette fois de maintenir la mesure sur une plus longue durée dans une logique de « filet de sécurité » indépendamment des évolutions (à la hausse ou à la baisse) de la pandémie ou des risques liés au variant Omicron.
  • Pro-one est adapté et les consignes devrait être transmises début janvier pour permettre l’introduction des demandes de contributions portant sur la période du 1er juillet 2021 au 31 décembre 2022.
  • L’ONE est conscient que cette mesure arrive pour 2021 avec un effet sur le passé, et assure que ses agents mettront tout en œuvre pour traiter les dossiers de contributions AEC par priorité pour que les accueillant.e.s concerné.e.s puissent recevoir leur compensation le plus rapidement possible début 2022.

Concernant la participation financière des parents :


A ce stade, le Gouvernement a décidé de ne pas relancer les interventions PFP (participation financière des parents) pour les absences des enfants. L’ONE prépare cependant une mesure applicable à partir du 1er trimestre 2022 visant à permettre l’assimilation d’absences en lien avec le covid à des présences avec PFP nulle ce qui devrait permettre de limiter l’impact des absences individuelles sur le niveau de subside. Des informations plus concrètes devraient être communiquées dans le courant du mois de janvier.


  
« Retour

Auteur

Valentine SNOECK
Date de publication
14-01-2022
Conditions générales | RSS | Liens utiles